samedi 30 mai 2015

Le jeté de maille ou comment s'apercevoir qu'on se goure depuis le début

Dans ma grande paresse saisonnière, je me suis quand même remise à tricoter. 
J'avais très envie de tester cette Shelter américaine du fameux Brooklyn Tweed, et à cette occasion j'ai fait une (deux?) découverte(s).
En effet, à Loop, j'avais acheté 4 écheveaux de Shelter. Quoi faire avec juste 4 écheveaux ? Je me suis dit qu'un châle (oui un de plus!) serait plus simple que de chercher à associer des trucs et des machins pour faire une plus grosse quantité (bah oui, la paresse m'a atteint le cerveau aussi!). 
J'ai donc acheté le patron du Juneberry Triangle de Jared Flood, parce que je me suis dit, que pour une fois ce serait bien de travailler un patron avec la laine qui est recommandée ! (une fois que je me suis rendue compte que j'allais encore me taper de la dentelle endroit et envers comme sur le Rock Island sur lequel j'ai beaucoup souffert, j'ai un peu pleuré mais j'ai dis tant pis j'y vais !!)
OK. Jusque là, tout va bien, tout va même très bien. 
J'ai donc commencé à tricoter tranquille, et puis je me suis rendue compte qu'effectivement, ce fil est assez particulier parce que quand on écarte les mailles du motif de dentelle, et bien ça tient ! comme si le tricot pouvait se bloquer "à sec". En effet, ce fil est assez mousseux et un peu poilu, avec de minuscules fibres, ce qui fait qu'il s'accroche pas mal une fois les mailles formées, donc il tient. Première découverte ! Et de cette découverte en a découlé une autre !
Depuis longtemps, je trouvais que quand je tricotais de la dentelle, mes mailles à trous trous n'étaient pas bien formées, ou alors les trous pas très bien définis, ou bien vraiment petits, ce qui fait qu'on ne voyait pas bien les motifs du tricot.  
Et je me disais que les nanas qui tricotent de la dentelle étaient des balaises du blocage, des reines de l'extension de trou-trou, des bourreaux de la maille jetée étirée, alors que moi, le blocage, comme je trouve toujours que mes lisières sont trop serrées, je n'ai jamais essayé de bloquer un truc à fond parce que ça baille toujours à un endroit. 
Et là, en étirant le tricot je me suis dit que vraiment, c'était bizarre, que sur le modèle les jetés ressortaient bien, étaient bien gros et les miens étaient tous petits ! Frustration ! Mais comment ils font ? Et là ! Alors là, révélation ! Cherchage sur googleu, et là punaise, je me suis rendue compte que le jeté n'est pas un simple jeté mais qu'il a un sens !
Ah bah oui ! bah le résultat n'est pas du tout le même ! forcément ! C'est quand même incroyable de ne jamais avoir réfléchi à ça avant ?! Qui m'a appris à faire un jeté de maille ? Phildar je crois, avec ses cahiers d'explications qui s'adressent à des tricoteuses qui doivent probablement tout comprendre ou déjà tout savoir alors ? j'en sais rien, toujours est-il que maintenant mes jours se voient !! Et je trouve ça génial (et un peu déprimant finalement parce que quand même, depuis le temps que je fais des jetés toujours pareil, dans le même sens, sans me poser de question...)
Alors voilà mon avancée tricotesque de la semaine, avec l'évolution du trou ! (j'ai laissé le tricot en l'état, je suis paresseuse que je vous dis !)

Et les images du tricot qui tient tout seul :


Je ne suis pas sure de revenir poster d'ici une quinzaine de jours, le week-end prochain sera intense, et je vais enchaîner 2 semaines de travail sans repos... Il ne faudra pas faiblir car le festival du Lot arrivera très vite ensuite... Bon je vais peut-être faire une ou deux teintures finalement ce week-end !

Ah au fait ! Si ce post vous a fait découvrir que vous aussi, vous vous gourez depuis le début, voici un lien pour aller "jeter" un oeil sur les jetés de mailles : Tricotin.

Allez, bizatous ! Passez un bon week-end ! :-D 

14 commentaires :

  1. J'ai appris ça avec Ysolda au 1er Lot et la laine. Comme toi, l'ami Phiphi "m'avait enduite d''erreurs".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhhhhhhhhhhh merci Aline !! ça me rassure (un peu) et ça me conforte dans l'idée que les anglo-saxons sont de meilleurs tricoteurs que les français ...

      Supprimer
    2. Y'a des choses que je faisais d'instinct et j'ai découvert que c'était "légal" et répertorié dans le tricot en anglais.

      Supprimer
  2. Merci pour l'info! c'est vrai que parfois mes troutrous n'étaient pas toujours au top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça alors ! Je n'étais donc pas seule ! merci Catherine ! :-)

      Supprimer
  3. J'adore le Juneberry Triangle ! En flemmarde, je le mixte avec le Swallowtail... et j'évite la dentelle endroit ET envers.
    Pour les jetés, je découvre qu'il y a un sens ;)
    Bon courage pour la quinzaine à venir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je ne suis pas une assez bonne tricoteuse, ni adaptatrice de patron pour slalomer entre les modèles ! merci Margot ;-)

      Supprimer
    2. De mémoire, ça se fait tout seul, la première partie avec les losanges c'est le Swallowtail (pas de dentelle envers) la jolie bordure c'est le Juneberry. J'ai fait le Rock Island en pestant contre la dentelle difficile... Pour me rendre compte, une fois bloqué, que j'avais mal lu les explications et fait toute la partie point mousse en jersey ! A refaire un jour avec le fil ad hoc et le point mousse ! Bon dimanche (au temps idéal pour tricoter !)

      Supprimer
  4. Ah ba oui on voit bien la différence avant/après !!
    Je faisais la même chose dans mes premières "dentelles" .... voir pire puisque je tordais mes jetés au rang suivant pour ne pas faire de trous .... nan mais quand j' pense ;-) ...c'te honte :-)
    Bon courage pour les jours qui viennent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui ! Pareil ! pffff comme tu dis ! c'te honte :D et c'te découverte en même temps !! ;-)

      Supprimer
  5. Tu m'as bien faire, rire ... je ne savais pas qu'on pouvait faire de petits trous ... je n'ai pas appris les jetés avec phildar, mais avec internet ;)
    Adolescente, je ne faisais pas de dentelles.

    bises.
    Et le lot et la laine va venir très vite. chouette chouette chouette !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouep mais à l'époque l'internet n'existait pas, on n'avait que les catalogues Phildar et Pingouin sous la main ! Même sans faire de dentelle, on avait bien besoin d'un p'tit jeté de temps en temps pour faire une boutonnière ou autre.. Bref ! oui le Lot = début de mes vacances alors je peux te dire que j'ai doublement hâte !!

      Supprimer
  6. Ah, je comprends ta joie de cette découverte! Je suis gauchère et j'ai appris y'a pas longtemps que je devais alterner dans les brins de mes mailles en tricot circulaire. Je m'étends pas sur le sujet mais ouais, cette sensation de "THE REVELATION", c'est plutôt sympa!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis Julie !! Maintenant pour les gauchères .. euh... ouais .. déjà en droitière c'est pas toujours facile ... Je connaissais une dame qui tricotait vraiment bizarrement parce qu'elle avait appris à tricoter en regardant sa grand-mère qui était face à elle.. t'imagine ? pfff ;-)

      Supprimer