samedi 2 mars 2013

Le sommet de mon Everest

Il m'aura fallu quelques jours de concentration et de tricot intensif pour parvenir au sommet de mon Everest... Bon alors évidemment il y a des erreurs... tellement visibles que je ne vois qu'elles bien entendu !! Mais je suis contente d'en être venue à bout et surtout je suis contente du rendu du lin qui est à la fois rigide et souple, qui prend la forme   qu'on veut lui donner et en même temps garde un tomber magnifique... J'ai voulu le bloquer et finalement en le secouant un peu au séchage, les motifs de la dentelle sont apparus, moins définis qu'après un sévère blocage comme le modèle le préconise, mais ça me va bien. Je vais pouvoir faire ma belle cet été !! 






Cette dentelle m'a donné encore plus envie de tâter de près la fameuse Habu Stainless Steel, qui a la particularité de contenir un fil métallique et de garder les formes qu'on lui donne.. mais il faut que je trouve le projet qui va bien. 

7 commentaires :

  1. Ton shawl est magnifique ! Il me donne envie de retenter l'aventure...
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Margot ! Pour ma part je vais attendre un peu pour retenter de la dentelle aussi pointue, par contre je crois que je vais me tenter autre chose avec ce fil !

    RépondreSupprimer
  3. Belle réussite !! le fil est plus fin je pense que celui que j'ai utilisé : le mien a trop de gonflant. Je pense qu'il vaut mieux un fil sec et lourd ...
    Bon et puis les petites erreurs, on en laisse toutes, c'est ce qui personnalise chaque châle (on se rassure comme on peut !)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Miss !! Oui tu as raison, ce sont les petits défauts qui rendent la pièce unique finalement !!

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, bravo! Parce que la dentelle avec du fil de lin, c'est pas de la tarte! Il est magnifique, ton Rock Island!

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, j'aurai jamais pensé à utiliser du lin pour faire un châle... à cause du blocage... Ça me donne envie de ressortir mon écheveau qui attend bien sagement quelque part...

    RépondreSupprimer